Type and press Enter.

Rome, Italie – EUROPE TRIP #2.1

puce separation article

Premier réel stop en Italie => Rome. Je dis réel car la route depuis Valence est longue et nous a obligé à faire un arrêt de dernière minute dans un hôtel un peu “creepy” et sous la neige.

Mis à part ça, on est vraiment excité de rejoindre l’Italie aujourd’hui car c’est un peu le “vrai” début de l’aventure pour nous. Même si on est déjà sur la route depuis un mois, le passage par l’Espagne était une façon “confortable” de démarrer l’aventure puisque ce pays nous est très familier – on y a tous deux passé un an pour étudier – et ressemble un peu à une deuxième maison pour nous.

Mais revenons à Rome. Une grande première pour nous, et beaucoup d’attentes suite à tout ce que nous en avons entendu dire. C’est donc parti pour un petit résumé de notre épopée Romaine…

Rome : Ambiances et impressions

Après s’être renseigné un peu, impossible d’envisager de loger en plein centre – van, chat, mais aussi budget – on a donc sélectionné le quartier de Pigneto qui rassemblait un grand nombre de nos critères. En revanche, l’accès aux points d’intérêt se faisait par le tramway qui, lors de notre séjour, subissait quelques grèves et ralentissements. Ça ne nous a bien évidemment pas empêchés de laisser Rome nous en mettre plein les yeux !

Pendant nos deux semaines sur place, on ne peut pas dire que le soleil était vraiment avec nous, ce qui a eu tendance à nous rendre un peu maussades – surtout après trois semaines de grand ciel bleu à Valence -, un peu comme les hordes de touristes armées de “selfie stick” à tous les points stratégiques – Il pleut, il fait froid on est en février… non mais pourquoi vous n’êtes pas au ski sérieusement ?! – J’ai particulièrement peu apprécié deux visites à cause de ce problème de foule à savoir le Colisée qui, si vous n’avez pas acheté vos billets à l’avance, peut vite se transformer en cauchemar lorsque vous vous faites aborder/agresser  cent trente-six fois par des racoleurs pour vous vendre, à prix d’or, un billet coupe fil dans cent trente-six langues différentes ainsi que la Fontaine de Trevi, qu’il nous a été impossible d’apprécier tellement la foule, armée de parapluies et de perches, était dense et ce à n’importe quelle heure de la journée.

Bref, une fois fini de râler – eh oui, ça nous arrive parfois d’être un peu grumpy – on est rapidement arrivé à la même conclusion que ceux qui nous avaient tant conté Rome avant notre départ : cette ville est MAGNIFIQUE. À chaque coin de rue, il y a quelque chose de spécial à contempler, les sites archéologiques vous transportent dans le temps et si vous avez l’occasion de vous balader dans les ruelles colorées du quartier de Trastevere – de l’autre côté du Tibre – vous aurez très certainement envie de poser définitivement vos bagages dans cette ville.

Pizza dans le quartier de Pigneto

Le quartier de Pigneto – un peu comme celui de Ruzafa à Valence – fait partie des quartiers montants de Rome et même si il reste assez résidentiel, il y a de belles adresses à ne pas manquer. La zone dans laquelle nous circulons le plus est assez restreinte – c’est plus ou moins le triangle formé par les rues autour du début de la “Via del Pigneto” – car c’est là que ce concentre les restaurants, bars et café –#teamventresurpattes4ever -.

Nous voilà installés depuis quelques minutes à peine qu’une irrésistible envie de pizza se fait ressentir. On installe Charlie confortablement, on jette le reste de nos affaires dans le salon et nous voilà partis à la recherche d’une bonne pizza Italienne. Trouver une pizzeria n’est pas chose difficile en Italie, mais nous sommes à Rome et nous ne voulons pas louper notre coup.

Alors on fouine jusqu’à trouver la meilleure pizzeria du quartier Pigneto. Et bien sûr, on l’a trouvée.

On en a même deux pour le prix d’une à vous recommander :

  • Sur un modèle classique – au niveau de la déco même un peu Old SchoolIl Fiorentino propose de bonnes pizzas dans l’artère principale de Pigneto. La devanture n’est pas très engageante mais aucun doute c’est une très bonne pizzeria. La pâte à pizza est assez fine ce qui est finalement plutôt rare à Rome. Mention spéciale pour la Calzone – c’est un peu le mot magique pour moi dans une pizzeria – à laquelle je n’ai évidemment pas su résister.
  • Impossible de choisir entre la quattro fromaggi et la quattro stagioni ? En Italie il n’est pas rare que vous puissiez acheter vos pizzas “à la découpe”, terminé les choix cornéliens, bienvenue au paradis ! Le paradis pour nous s’appelle tout simplement Pizzeria del Pigneto. Dans la vitrine peut être dix ou douze pizzas différentes que Mel et moi avons l’intention de goûter. Nous faisons un premier choix, le serveur les découpe devant nous puis les repasse au four avant de nous les servir. Finalement nous avons eu les yeux plus gros que le ventre… Impossible de commander une deuxième tournée – pour cette fois -. Au final, nous avons pu tester cinq pizzas différentes pour à peine huit euros avec deux boissons. Définitivement la meilleure manière de manger de la pizza !

Les coups de ♡ Romain

  • Prendre l’apéroavec un Apérol Spritz, certo– dans le quartier de Pigneto au Necci dal 1924. Belle sélection de boisson mais aussi une superbe carte avec pleins de bonnes choses à partager et également de très beaux desserts.
  • Se balader à vélo – qu’on peut louer sur place – dans le Parc Villa Borghese. Ça grimpe un peu mais ça fait les cuisses. En sortant du Parc, on passe par la Piaza del Popolo, la descente vers cette place est magnifique.
  • Flâner dans le centre-ville entre la Piazza Veneza – d’où on peut admirer le bâtiment Altare della Patria – et la Piaza Navona. On n’oublie pas de passer chez Zum Roma pour goûter un de leurs super tiramisus.
  • Visiter le Vatican. C’est très grand et donc assez long à visiter (une demi-journée environ), mais vraiment somptueux et très impressionnant.

Malgré les averses et les touristes, on gardera un beau souvenir de Rome, car c’est vraiment là qu’on a commencé à se sentir dépaysé. Le quartier de Pigneto nous a comblés – calme et animé à la fois –, et on a adoré se déplacer en transport en commun pendant trois semaines, et se sentir comme les locaux, finalement. On vous fait partager notre aventure avec quelques photos juste en dessous… Bonne journée les nomades ! Ben.

 

⤖ Pour nous c’est déjà l’heure de quitter Rome mais pas l’Italie… Nous prenons la direction du Sud où de belles choses nous attendent sur la côte Amalfitaine… À très vite. Ben.

 

rome colisée

trastevere

rome

 

 

2
Laissez-nous un petit mot ☾

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Flore
Invité
Flore

Rome est tellement une ville magnifique… j’y suis allée il y a quelques années mais en plein été et il y avait beaucoup trop de monde. Ça me donne envie d’y retourner !

Mel
Admin
Mel

Oui ça vaut le coup d’y aller plusieurs fois je pense, et surtout hors saison ! Tellement de choses à explorer dans cette ville !

Pin It on Pinterest

Share This