Type and press Enter.

Partir en voyage avec son chat, une bonne idée ?

puce separation article

Cela fait maintenant une heure trente que l’on attend dans une “salle d’attente” de vétérinaire en Hongrie. Il fait une chaleur étouffante, une dizaine de chiens sont en train de japper. Charlie a bon caractère, même pour les rendez-vous chez le véto. Mais après une heure et demie à subir ces cris anxiogènes, il se prostre dans sa cage de transport. Je le vois, je le sais, je le connais par coeur. Il ne miaule pas, mais il n’en est pas moins mal. Avec Ben on se regarde, et on se demande comme à chaque fois si l’on a bien fait. L’énorme sentiment de culpabilité revient, encore une fois. Avec lui arrivent bien sûr les doutes, et les angoisses. Est-ce qu’on a bien fait ? Est-ce qu’il ne serait pas mieux là tout de suite dans son grand appartement Bordelais, à se prélasser, bronzer, faire des grasses après-midi niché dans le lit ? Mais qu’est ce qu’on à fait, Ben. Il n’a rien demandé de tout ça lui, après tout.

On nous appelle enfin. Le vétérinaire empoigne Charlie par la tête et les oreilles avec une violence inouïe pour l’ausculter. Je crie, Charlie aussi. Il finit par le lâcher, et lui faire une piqûre d’antibiotiques avant de le laisser partir. Dans la voiture je prends mon chat dans mes bras, et je pleure contre lui. Il n’a rien demandé de tout ça lui, après tout.

Ça faisait quelques jours qu’il avait des petites plaies autour de la bouche. Le nez sale. Il a été testé positif au Calicivirus il y a plusieurs années (coryza) et la pathologie revient de temps à autre, de manière chronique, avec le stress. En ce moment, elle revient souvent. Charlie est costaud, alors ça ne revient jamais bien fort, juste des petits écoulements nasaux, des petites rougeurs sur les gencives. Rien de bien méchant. Mais c’est récurrent depuis maintenant six mois. Depuis qu’on est parti.

Alors chaque jour on se demande si on a bien fait. Est-ce que c’était une bonne idée de t’emmener, de te faire vagabonder de pays en pays ? Qu’est ce que tu dirais toi, si tu pouvais parler ?

J’ai encore les yeux rougis quand je m’allonge. Il s’approche doucement, et s’écroule contre moi dans le lit. Il se recroqueville dans le creux de ma taille, ronronne bruyamment, et me laboure le bras. Ça fait mal, mais je m’en fiche, je ne bougerai pas. Dans ces moments, je sais exactement qu’il n’aurait pas sa place ailleurs qu’auprès de moi. Dans ces moments-là j’en suis totalement certaine, tous mes doutes s’envolent. On vit des épreuves parfois, mais on les vit ensemble. Ça nous rapproche, ça nous fait grandir. Ensemble.

Depuis que le voyage a commencé, il semble avoir mûri. Il ne fait pas de caprices, il ne se plaint pas, il s’adapte de plus en plus vite à toutes les situations. Je le regarde évoluer dehors avec admiration. Il est calme, il s’est habitué à la laisse et s’allonge tranquillement dans l’herbe. Dans les appartements, il occupe tout l’espace. Il découvre, il joue, il escalade. Et quand par bonheur il y trouve de grandes baies vitrées, il s’y installe des heures durant pour guetter. Le soir, tous les soirs, il dort avec (sur) nous, il nous câline. Et le matin, tous les matins, il nous marche sur la tête pour nous réveiller avec amour.

Alors oui, des moments de culpabilité et de doutes il y en aura encore. Car avec toute la bonne volonté du monde, tu ne pourras jamais parler. Tu ne pourras jamais nous dire ce que tu veux vraiment, on sera toujours amené à prendre les décisions pour toi. Bonnes ou mauvaises. Et, oui, c’est une sacrée responsabilité.

Il n’empêche que vivre tout ça à trois vaut tout l’or du monde. Ça n’a clairement pas de prix. Malgré la peur au ventre, te voir tous les jours évoluer et grandir auprès de nous nous rend heureux, et l’on sait que toi aussi tu as grand besoin de nous. Et que ta place est ici, et nulle part ailleurs.

Et puis, en s’adaptant, on réussi à ce que le voyage convienne à tous. Bien entendu qu’il est différent avec un chat. On ne fait pas tout ce que l’on veut, Charlie non plus. On s’organise, on ajuste, on compose. Mais on peut dire aujourd’hui haut et fort qu’il n’en est que plus beau. Parce que le bonheur que nous procure ce voyage n’aurait pas du tout la même saveur sans Charlie.

Alors parfois, il faut juste tenter. Essayer. Laisser les peurs, les hésitations et les doutes derrière soi, et juste foncer. Être optimiste, avoir foi en soi, foi en eux. Car les bons moments qu’on vit valent tous les mauvais, et que si c’était à refaire, on le referait.

 

Désolé pour le côté mélo-dramatique de cet article, je l’ai écris totalement à chaud mais je tenais tout de même à vous le partager. Ça fait du bien parfois de ne pas s’auto-censurer ^^. And don’t worry, la petite boule de poil va bien mieux depuis, et moi aussi. Plein de love. Mel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 comments

  1. Alors déjà de 1, ce chat, c’est pas un chat (y’a eu un peu arnaque lors de l’adoption chaton je crois XD), c’est un lion !!! Et les photos sont justes magnifiques…! En tout cas, ça m’inspire beaucoup pour mon propre projet de voyage avec mes 2 chats, merci pour cet article !

    1. AHAHA j’avoue, plus le temps passe plus il devient … énorme 😂 Merci pour ton petit mot <3

  2. Hello, petite passage sur votre compte après votre annonce sur Instagram. Super article, on adore votre façon d’écrire : très agréable et donne envie de lire jusqu’à la fin. Les images de l’article sont splendides, quel beau travail ! 🙂

    1. Et votre message fait chaud au coeur, ça nous motive pour la suite alors merci ♡

  3. Il est magnifique votre matou 😍! On s’est pas mal posé la question aussi : est-ce sue c’est légitime de l’embarquer avec nous dans l’aventure ? Est-ce qu’il va aimer ça ? Après 3 mois on se rend compte que oui, il est même bien mieux comme ça ! Chaque chat est différent mais généralement c’est près de leurs humains qu’ils se sentent bien finalement 😊

    1. Oui, c’est des questions qui restent finalement “sans réponses”, et on s’en remet un peu à notre appréciation personnelle, mais je pense qu’au fond ils sont heureux près de nous, comme tu le dis si bien ♡

  4. Coucou 🙂 Je viens de découvrir votre chouette bout de toile depuis votre compte insta… Voyager avec un chat, ce n’est pas le plus courant. Mais après tout, l’essentiel est de passer du temps avec lui, et les animaux ont des capacités d’adaptation étonnantes ! Après, j’imagine que l’épisode du véto un peu brutal n’est vraiment pas une bonne expérience, mais ça peut arriver tout aussi bien en restant dans un appartement bordelais, rassurez-vous ! Au contraire, je crois que votre chat a beaucoup de chance de vivre des aventures à vos côtés ! Nous, on a fait un premier voyage en van de quelques semaines avec notre chienne en Italie & Slovénie cet été, et c’était vraiment une super expérience, qui renforce les liens entre nous ♥

    1. Merci Julie pour ton joli mot ! Je suis d’accord avec toi à 100%, ils s’adaptent à tout, il suffit juste de leur faire un peu confiance et surtout d’avoir foi en eux ! Oui on a pas eu de chance avec ce véto là en particulier, mais en effet ça aurait pu arriver n’importe où. C’est juste que dans ces moments, la culpabilité est d’autant plus forte, on supporte mal de voir son animal malade, ou en souffrance. Mais au quotidien on est super heureux d’avoir embarqué notre chat avec nous en voyage, on ne se voit plus sans lui 🙂

  5. Me voilà enfin entrain de lire votre premier article ! En ayant deux chats je me devais de venir lire cet article. Déjà d’un il est superbement écrit tu m’as tenu en haleine du début à la fin. Toutes ces questions je me les serais posé aussi mais l’évidence est là: tous les trois ou rien. Un chat ça besoin avant tout d’amour et je pense que vous lui en donnez et vous êtes inséparable. J’en aurais presque la larme aux yeux de lire tout cet amour. J’aime mes chats plus que tout au monde et je les abandonnerais jamais ils me suivront quoi que l’on décide un jour. Et de deux, Je tiens aussi à vous dire que le blog est magnifique et que j’ai hâte de lire la suite !!! Des bisous !

    1. Mille mercis Laetitia pour ton commentaire <3 Ça c'est sur que de l'amour, il en reçoit le baby Charlie ! Mais il sait en donner en retour, et avec tout le soutien qu'il nous apporte au quotidien on se dit que ça aurait vraiment été une grosse erreur de passer cette année sans lui 🙂

  6. Wahouuu Mel, touchant cet article… Tu es forte en storytelling dis donc^^Pour donner beaucoup d’importance à mon chien ioda, je ne peux que trop bien comprendre ces mots… Et comme on me l’a souvent dit, il vaut mieux une vie de liberté avec tous que ça comprend comme risque, qu’une vie dans une cage dorée sans avoir vécu.

    1. Merci Lucie 🙂 C’est une bien jolie expression (que je ne connaissais pas d’ailleurs) que tu as là, et tellement vraie <3

  7. Hello! Génial cet article ! On parle trop peu de nos animaux de compagnie en voyage ! il a l’air si calme et si facile à vivre !

    1. Merci Élodie ! Oui on a de la chance avec Charlie, c’est vraiment une patte, il a un super caractère 🙂

  8. Ce chat est magnifique ! Votre histoire et votre voyage avec Charlie est magnifique ! Nous aussi à la maison on a une boule de poils à quatre pattes qui ronronne et sincèrement, si on devait faire un grand voyage, j’évaluerais de l’emporter avec nous ! Les chats s’habituent à tout, Lizzie (c’est une femelle), désormais est habituée à voyager en train, en voiture et en avion, à changer de maison pour de courtes périodes et elle est sage comme une image. Tant que je reste avec elle, c’est comme si elle savait qu’elle était en sécurité. (C’est Amélie qui écrit :))
    Très bel article 🙂

    1. Et oui il faut parfois tenter l’aventure avec eux avant de s’avouer vaincu ! Parfois ils font preuve d’une adaptabilité folle, et ça a été le cas pour Charlie. On est vraiment son repère, il a besoin de nous autant qu’on a besoin de lui, c’est fusionnel. Et au moment où je t’écris ces mots je suis aux USA et il me manque à mourir !
      Alors tente de partir avec ta boule de poil; ça en vaut la peine ! La bise à vous deux.

  9. Bonjour je suis très contente d’être enfin tombé sur votre aventure je chercher désespérément des témoignage de gents parti avec leur chat j’ai moi même deux chat dont il met impossible d’envisager de m’en séparer pour mon projet pour moi il font parti de ma vie et sa n’est pas une concession envisageable sa m’a énormément rassurer de voir enfin que oui partir avec un chat en van sa le fait j’ai deja eu un camion aménager j’avais qu’un chat a cette époque il ne kiffer pas trop puis le camion a lâcher donc pas put faire qu’il si adapte aujourd’hui j’ai deux chat parce que je voulais une compagnie pour mon chat lorsque je travailler ect je l’ai depuis + de 9ans bientôt il m’as fallu 8ans a me décider de lui prendre une copine (en tous bien toutes honneur ) lol ils sont castré brf ma question c’est depuis que je n’ai plu mon camion j’étouffe en appart je ne peut plu rester j’envisage de partir avec ma voiture faute d’argent je serais mm parti a pied mais avec mes chat ils faut comme mm un minimum quand pensez vous franchement il ne sont pas habituer a dehors sauf la fenêtre de l’appart mais bon moi je sait que je prendrai soins d’eux mm si il est claire qu’il nous faudra un temps d’adaptation ect j’en suis consciente ..j’ai besoin d’être rassurez de soutient moral et de conseil pour la laisse par exemple mon chat ne veut pas ni l’un ni l’autre PS je part en Peugeot 206 sw alors oui je sait c’est pas spacieux mais le but étant de profité de l’extérieur et d’avoir un endroit comme mm pour etre a labrit en attendant bien sur d’avoir mieux mais il fallait que je part vraiment je meurt a petit feu en ville en appart alors que pourtant oui c’est confort un appart mais j’ai soif d’aventure . En lisant votre commentaire je me suis revue tous ses question que vous vous êtes posez je me les poses la culpabilité de faire mal se dire a s’il pouvais parler je ferais se qu’il me demande.Pour moi les abandonner chez quelqu’un pour partir se n’est pas une option du tous ils font parti de ma vie il faut que je part avec et on s’adaptera a tu des conseilles général et pour la laisse stp comment ton chat si est habituer et comment profit’il de l’extérieur tous en restant a vue d’œil et en sécurité ? Merci pour votre retour d’expérience je pense que sa vas en rassurer plu d’un car j’ai vue effectivement des couple en van avec un chat mes avec deux chat et qui + est en voiture lol donc svp votre avis sur mon projet mais pas de pessimisme svp des conseille productif merci d’avance et un grand merci pour le récit de votre aventure ..OKA